J’aime bien la règle des tiers car, elle est simple et c’est un concept facile à comprendre. Avec les lignes directrices et le cadre dans le cadre, c’est un des piliers de la composition que beaucoup de photographes utilisent pour renforcer leurs compositions.

Dès que la phase d’initiation est passée, l’application de cette règle donne immédiatement des résultats et améliore la lecture des images.

La règle des Tiers

C'est quoi la règle des Tiers

LE 8 AVRIL 2016 PAR MARC ROBILLARD

Avant de parler de la règle des tiers en détails, il faut souligner qu’il n’y a pas de règle des tiers s’il n’y a pas de sujet principal ou de centre d’intérêt dans la photo. Le but de la règle des tiers est de placer le sujet principal dans le cadre.

Maintenant que le sujet principal est identifié, le but est de trouver le bon endroit pour le placer dans le cadre. Vous avez compris que le centre de l’image n’est généralement pas la position idéale.

En décalant le sujet principal du centre on crée :

  • Un déséquilibre et une tension dans l’image,

  • Un jeu de force entre le sujet principal et son environnement,

  • Une complexité à l’image par rapport à la symétrie du centre,

  • Un guide pour le regard en renforçant la vision sur le sujet principal,

  • Une profondeur à l’image à l’inverse de la symétrie qui elle donne de la platitude.

Paragraphe d'un Article.

Le Pourquoi avant le Comment.

C'est quoi la règle des Tiers

Il est aussi important de contre balancer avec un ou deux autres éléments dans le cadre pour renforcer ou créer de l’énergie, tension ou harmonie avec le sujet principal.

La règle des tiers divise l’image en 9 zones égales (pour commencer). Ces zones sont délimitées par 4 lignes parallèles avec les bords de l’image. A l’intersection des lignes de séparation se trouvent 4 points que l’on appelle les Points d’Intérêt.

La règle des tiers consiste à placer le sujet principal ou des éléments importants de l’image le long des lignes ou sur ces points.

La règle des tiers fonctionne avec tous les formats et en cadrage vertical ou horizontal. Il est possible de faire évoluer cette règle en positionnant les lignes selon le rapport du nombre d’or. Certains positionnent les points d’intérêts de façons différentes qui parfois peuvent être très compliquées.

A posteriori, il est toujours possible de démontrer que telle ou telle méthodes marche. Je suis un peu sceptique sur cette approche. La position n’est pas ultra précise. Je préfère retenir qu’il y a 4 zones linéaires de forces et à leurs intersections 4 zones ponctuelles d’intérêts.

La règle des tiers, le Comment.

Une application simple.

Titre d'un paragraphe d'un article

Commençons avec un exemple simple, bien positionner la ligne d’horizon dans un paysage. Il est clair qu’il faut en général éviter de positionner l’horizon bien au centre de l’image.

Deux cas se présentent :

  • Le sujet ou les éléments importants dans l’image se trouvent sur le sol. Dans ce cas il faut positionner proche de la ligne de séparation basse.

  • Le sujet ou les éléments importants dans l’image se trouvent dans le ciel. Dans ce cas il faut positionner proche de la ligne de séparation basse.

Même s’il y a des éléments importants dans le ciel ou dans le sol, il faut choisir l’un ou l’autre des cadrages ou faire deux versions de l’image.

Il y a un cas où positionner l’horizon au centre peut présenter un intérêt, c’est quand on veut renforcer la symétrie dans l’image (réflexions sur l’eau).

Il faut également que les choix de la mise au point et de l’exposition soient cohérents avec le sol ou le ciel en fonction du choix de composition.

Au passage, un horizon est horizontale, c’est-à-dire parallèle avec les bords haut et bas de l’image.

All images and text Copyright Marc Robillard 2017.
All rights reserved worldwide.

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic
All images and text © Copyright Marc Robillard 2016. All rights reserved worldwide.